Quels critères pour bien choisir un spot de snorkeling ?

Publié le : 18 mars 20223 mins de lecture

Selon le niveau de pratique du snorkeling, il y a quelques facteurs à prendre en compte, notamment le choix de l’endroit où vous allez plonger. Le snorkeling, aussi appelé randonnée aquatique, est un loisir qui permet de faire connaissance avec les fonds marins sans matériel lourd. Cette pratique est de plus en plus courante, tant en France que dans des lieux plus exotiques.

L’accessibilité du site de snorkeling !

Le terrain sous-marin doit être accessible. Idéalement, il doit se situer entre 2 et 5 mètres de profondeur pour faciliter votre observation et vous permettre d’en apprécier la couleur, tout en limitant le contact de vos palmes avec le fond. Concentrez toute votre attention sur la partie principalement sableuse, sous peine d’être interrompu par de petits rochers. Veillez à éviter les herbiers : ces longues feuilles vertes qui montent et descendent au gré des vagues effraient souvent les nouveaux venus. Assurez-vous par ailleurs que l’eau est suffisamment claire pour être observée. Pour enrichir le plaisir des rencontres et des découvertes au fil de l’eau, des zones ciblées présentent une biodiversité intéressante et des écosystèmes différents. Gardez une vue constante sur votre zone de sortie et faites votre première sortie en apnée dans une zone peu ou pas accidentée.

Un spot sûr !

Si vous voulez apprendre à plonger, optez pour un endroit qui vous convient. La zone doit notamment présenter un « potentiel de sécurité » élevé en termes de vents dominants, de courants marins…  Pour vous sentir en sécurité, privilégiez une zone surveillée présentant le moins de contraintes possibles que ce soit des trottoirs, des parkings à proximité, des zones d’équipement proches. La mise à l’eau depuis la plage est une situation connexe : elle est facile et limite l’impact du piétinement sur le milieu naturel.

Le matériel de snorkeling :

Le snorkeling est connu pour sa simplicité. Contrairement à la plongée sous-marine qui nécessite un équipement lourd et coûteux, l’investissement est minime. Pour pratiquer le snorkeling, vous devez vous équiper d’un masque de plongée pour avoir une bonne vision sous l’eau. Ainsi qu’un tuba qui vous permet de respirer sans sortir la tête de l’eau. Vous pourrez ainsi profiter pleinement du spectacle sous-marin qui se déroule sous les yeux des randonneurs aquatiques. Pour finir, les palmes sont fortement recommandées pour le confort de la baignade. Lorsque l’eau n’est pas particulièrement chaude ou que les randonneurs ont été immergés pendant de longues périodes, une combinaison de plongée est la bienvenue pour se protéger du froid.